Historique familial

Du grand-père au petit-fils


Rene noelL’histoire de famille qu’est celle du Pignon Rouge débute le 23 juillet 1980, alors que le grand-père du propriétaire actuel, M. René Noël, achète le commerce. Il le fait en collaboration avec sa femme Janette B. Noël, enseignante à l’époque, et ses trois filles, Céline, Marie-France et Martine. Dès l’achat, il apporte des changements à sa nouvelle acquisition afin d’en augmenter la clientèle : il opte pour du fromage en grains plutôt que pour du fromage râpé, il crée le désormais fameux Big Pignon (semblable à un Big Mac), il commence la vente de crème glacée molle et dure et il élargit la gamme de produits offerts. Il demeure propriétaire du casse-croûte durant dix ans.

 luc corriveau

En mars 1990, il vend le Pignon Rouge à son gendre, M. Luc Corriveau, époux de sa fille Céline. Ce dernier dirige le commerce durant 17 ans, période au cours de laquelle il achète une maison située juste à côté du casse-croûte et la fait démolir dans le but d’agrandir le stationnement. Durant ce temps, la clientèle continue de prendre de l’expansion. Le fils de Céline et de Luc, Jean-François (petit-fils de René), travaille avec eux dès l’âge de 11 ans, et ce, toutes les fins de semaine, jusqu’à ce qu’il mette un terme à ses études pour œuvrer au sein du Pignon Rouge à temps plein.

 

En 2001, M. Corriveau devient propriétaire de la maison ainsi que du terrain situés juste derrière son commerce. Cela lui permet d’instaurer une aire de jeux et d’installer des tables à pique-nique pour le plus grand plaisir des clients.

 Jean-François Saint-Louis

En janvier 2008, Jean-François achète à son tour le commerce. Dès lors, il fait montre d’idées innovatrices. Il ajoute des tables-balançoires pour les clients et intègre l’enrobage de chocolat belge pour la crème glacée à son menu. En décembre 2009, il rénove et agrandit le commerce et fait l’acquisition d’une machine à yogourts glacés, d’une machine à jus frais et d’un congélateur destiné à élargir l’éventail des produits glacés offerts. La diversité des produits augmente rapidement la renommée déjà bien établie du Pignon Rouge.

 

Aujourd’hui, Jean-François travaille encore avec sa mère, son père et sa sœur Jessica. Le jeune propriétaire ne cesse d’impressionner ses parents par ses décisions inspirantes, et la clientèle n’en est que plus ravie.